Le temps des mots croisés, Aragon

« Nous n’avons pas assez chéri ces heures doubles
Pas assez partagé nos songes différents
Pas assez regardé le fond de nos yeux troubles
Et pas assez causé de nos coeurs concurrents »

Aragon, extrait du « Le temps des mots croisés » dans « Le crève-coeur » (1946)