Attendre la neige, Philippe Delerm

« Il pourrait bien neiger. On rentre de l’école et tout semble changé par cette chance qui peut-être ne viendra pas. D’habitude on ne fait pas vraiment attention au ciel, mais là c’est comme si on voulait le faire parler. Au bord des toits, dans la nuit qui vient, est-ce qu’il y a bien ce brouillard spécial ? Est-ce qu’on sera déçu, si demain matin la neige n’est pas venue ? Oui, sûrement, mais ça n’est pas vraiment ce qui compte. La neige, c’est déjà trop bien de l’attendre, de se dire que la vie peut changer d’un seul coup, peut devenir un rêve. » 

Philippe Delerm, « Attendre la neige » dans « C’est trop bien » à lire et relire aux éditions Milan (2017)